Historique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Historique

Message par Admin le Mer 18 Juin - 17:33

L'Autococker est un marqueur de paintball semi-automatique à culasse fermée. Il a été l'un des premiers marqueurs de paintball à être conçus spécifiquement pour le sport, et a longtemps été connue de la communauté de paintball pour sa popularité et sa personnalisation ainsi que sa complexité. Il est communément admis que par sa conception en culasse fermée, il est intrinsèquement plus précis que ses homologues à culasse ouverte, même si cela est contesté.

Dans le début et le milieu des années 90, sa popularité a diminué avec la montée en popularité des marqueurs électropneumatiques.

Fin 86, Bud Orr a créé le marqueur de type pompe (le Sniper) en s'inspirant d'un Sheridan PGP qui accepterait un canon plus long. Le Sniper a été pensé d'une manière similaire à l'action des fusils à pompe, c'est à dire d'être réarmé manuellement (on parle de "re-cocked" en anglais, souvenez vous de ce terme) après chaque tir pour charger le prochain. En 1987, M. Orr a fondé Worr Game Products pour vendre les produits qu'il a développé, et en 1988, il s'investit dans l'entreprise à plein temps. Afin de rester compétitif avec la popularité croissante des marqueurs semi-automatiques à la fin des années 80, M. Orr a ajouté un système pneumatique sur le Sniper. En effet, les marqueurs pneumatiques réarment automatiquement après chaque tir, fini le réarmement manuel avec une pompe, en 1989 l'Autococker est né (venant d'automatic-re-cocked).
Il y a eu beaucoup de controverses quant à savoir si la conception a été volée à Glenn Palmer (ce nom vous dit quelque chose non?) ou était en fait l'innovation de Bud.

Au début des années 90, l’Autococker a rapidement été développé pour devenir l'un des marqueurs le plus populaire utilisé par les équipes professionnelles. Bien que fortement critiqué pour sa fiabilité et un certain nombre de défauts de conception, il s'est avéré être une plate-forme facile à travailler et les pièces de rechange sont apparus peu de temps après sa création. Une des améliorations la plus fondamentale et la plus importante a été le régulateur basse pression (LPR) "Rock" de Palmer. Une grande variété de pièces apparaît, Belsales au Royaume-Uni est devenu la première société à construire des cockers « aftermarket » certifiés WGP, appelés «Evolution» en 1993. Pendant le reste des années 90, des dizaines de sociétés de grande notoriété tels que Dave Youngblood Entreprises (Dye), Shocktech, Planet Eclipse, Belsales et FreeFlow proposent des services de personnalisation d'Autocockers WGP. Une combinaison de performances, d'évolutivité et d'options cosmétiques en a fait l'un des meilleurs marqueur de compétition des années 90. Seul l’Automag rivalisait en popularité jusqu'à ce que les marqueurs électroniques sont apparus. En effet, l’Autococker était tellement omniprésent que son filetage de canon est devenu l'une des normes les plus couramment utilisés sur les marqueurs de paintball.

Au tournant du siècle, avec l'avènement et la popularité croissante de l'électropneumatique, il est devenu plus rentable pour les magasins de produire directement des Autocockers personnalisés, c'est alors qu'ils ont commencé à disparaître lentement. Bien que l'introduction de kits de conversion électropneumatiques au début des années 2000, par des sociétés telles que Planet Eclipse, ait prolongé la popularité des Autocockers pour quelques années de plus, la disponibilité de marqueurs entièrement électropneumatiques, nécessitant moins de maintenance, a causé la disparition des Autococker en compétition, et finalement pour les joueurs occasionnels aussi. Des Autocockers récents avec pneumatique et solénoïdes intégrés restent disponibles, offrant moins d'entretien et de réglage. Les modèles "Classic" d'Autococker conservent une certaine popularité auprès des joueurs amateurs, dont certains reviennent au concept de l'action avec pompe "Sniper" pour une utilisation dans le jeu pompe.

Après son acquisition par K2 en 2004, WGP a décidé de produire des Autocockers qui pourraient rivaliser avec des marqueurs d'entrée de gamme comme le Spyder de Kingman et le Ion de Smart Parts. Cependant, la perception populaire de voir les Autocockers comme "complexes" et "difficiles à entretenir" était un sérieux obstacle à WGP de les commercialiser à joueurs débutant. La décision a été de "simplifier" les fonctions de l'Autococker, et le résultat a été la ligne Trilogy.

La première production de kit de conversion d'E-cocker était le système PMS mark 3 à la fin des années 90, qui a rencontré peu de succès, mais a ouvert la voie pour les offres de Sandridge (entièrement électronique et l'un des premiers électro à utiliser la technologie de l'œil) et la poignée centerflag Uprising (conversion partielle). La prochaine génération de poignées Racegun et Eclipse (avec plusieurs modes de tir, gâchette entièrement électronique et pneumatique) ont été les premières poignées à trouver une vaste utilisation, ainsi l'E-Blade d'Eclipse est devenu le standard pour les électro-cockers mais la production a été stoppée en 2006. La plupart des nouveaux modèles d'Autocockers électroniques étaient équipés d'un système électropneumatique de WGP avec la technologie de Planet Eclipse.

Voici la liste des Autocockers "haut de gamme" produits par WGP :
STO ("Special Tournament Operations")
Vertebrae
Orracle
Black Magic (deux versions)
Worrlock
Superstock
Karnivor
Jeff Orr Signature Series
Prostock
Outkast
Nightkast (Outkast avec une e-blade d'origine)
Trilogy series

Un petit schéma ça aide toujours :


[bientôt la suite]
avatar
Admin
Admin

Messages : 11
Date d'inscription : 17/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://autococker.totalsujet.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum