Réglages Cocker - Merci les palatinti

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réglages Cocker - Merci les palatinti

Message par sysy le Lun 11 Aoû - 20:13

Je pense qu'une bonne partie du forum connaît déjà cette documentation mais autant la mettre dans cette section.

Ceci n'est qu'une remise en forme de la doc que j'ai récupérée au format PDF (Remarque : mettre un lien vers la documentation).

Je vais tout de suite remercier les palatinti qui ont rédigé cette documentation sur le réglage de nos cockers il y a bien longtemps (2004).



Voilà enfin l'article que toute personne possédant cette belle machine qu'est l'Autococker rêve de trouver sur le Web français. Attention, l'auteur décline toute responsabilité quand l'usage que vous en ferez !!!

Régler un autococker peut paraître difficile et dissuade beaucoup de joueurs qui pourraient être tentés par cette belle machine. Avec un peu d’habitude, vous vous apercevrez que ce n’est pas si compliqué que ça. Il suffit de prendre son temps. L’autococker était un marqueur à pompe au début de son histoire. Le bloc avant pneumatique « pompe » automatiquement à votre place à chaque fois que vous tirez.

Cette section contient la marche à suivre pour régler un Autococker équipé d’une poignée simple. Le principe est le même pour les cockers à poignée Hinge, seul l’ordre des durites sur la 3 voies est différent, nous verrons cela plus tard.

I. Le fonctionnement

Pour bien régler un cocker, il faut connaître parfaitement son fonctionnement



La poignée coulisse d’avant en arrière. Son retour en avant est assuré par le ressort de retour, situé dans la poignée. Elle est reliée à la 3 voies par la tige en L, qui lui transmet le mouvement de la détente. La tige en L s’attache sur la tige de 3 voies, où sont situés 2 ou 3 joints, selon le modèle.

Les 3 durites s’attachent sur les 3 tétines de la 3 voies.

La première durite et la dernière vont sur le RAM. Le RAM est relié à une tige sur le coté gauche du marqueur, solidaire du bloc arrière, où est installée la culasse. Sous la culasse se trouve le cocking rod, qui lui n’est pas fixé au bloc arrière.

Le cocking rod se visse à l’arrière du marteau.

Quand le RAM est activé, il recule le bloc arrière, la culasse recule et permet à une bille d’être chambrée. Le bloc arrière tire sur le cocking rod , qui relié au marteau le fait reculer lui aussi. Le marteau est retenu en arrière par le sear de la détente.

Le marqueur est à présent chargé.

Lorsque le RAM est désactivé, il fait avancer le bloc arrière pour le ramener à sa position de départ. La culasse avance et met en place la bille. Le cocking rod, qui coulisse librement dans le bloc arrière n’a pas reculé, car le marteau est retenu par le sear de détente.

Le marqueur est toujours chargé.

Lorsqu’on appuie sur la détente, le sear de détente s’abaisse, libérant le marteau qui va frapper la valve. Elle s’ouvre et fournit l’air à la culasse située juste au dessus, la bille est propulsée hors du marqueur par le canon.

A la différence des marqueurs de type « blowback », le mécanisme n’utilise pas d’air pour faire reculer le marteau pour un nouveau tir.

La valve est refermée par le ressort de valve pour stopper l’afflux d’air dans la culasse.

Bon, c’est bien joli tout ça, mais le RAM, au départ de notre histoire, comment on fait pour l’activer ? C’est simple :

Sur le bloc avant, à coté de la 3 voies et du RAM, il y a une pièces appelée LPR. C’est lui qui régule l’air qui est envoyé dans tout le bloc avant. A ne pas confondre avec le régulateur inline qui lui régule l’air fourni par la bouteille.

Il y a une durite qui part du LPR, fournissant l’air à la 3 voies, et se fixe sur la 2ème tétine de celle-ci. La 3 voies envoie l’air à l’avant ou à l’arrière du RAM.

Vous vous souvenez qu’il y a des joints dans la 3 voies. Ils sont espacés, de sorte que l’air du LPR aille à l’avant ou à l’arrière du RAM lorsque la 3 voies bouge.



Dans cet exemple, au départ, l’air quitte l’avant de la 3 voies pour aller à l’arrière du RAM, qui maintient le bloc arrière en position avancée.

Lorsqu’on appuie sur la détente, la position des joints change, le trajet de l’air dans la 3 voies est donc modifié.
L’air quitte l’arrière de la 3 voies pour l’avant du RAM, qui est alors activé : Voir plus haut.

II. Le réglage

Tout ceci doit se faire au calme, sur un plan de travail dégagé afin de ne rien perdre. Vérifiez souvent la jauge de votre bouteille d’air, une erreur fréquente est de s’acharner à régler un marqueur avec une bouteille quasiment vide !
Le réglage se fait sur 5 temps. Vous vérifierez que votre réglage ne peut plus bouger une fois qu’il est fait (et si ça ne tient pas, une goutte de loctite bleue, un tour de téflon feront l’affaire).

1. L’accroche du marteau

Sur les modèles construits depuis 1999, il y a un trou sur le dessus du corps de votre cocker, juste à l’arrière de votre feed. C’est par ici que se fait le réglage de l’accroche de marteau. Cette pièce se situe sous le marteau, et permet d’ajuster de façon précise le moment où le marteau sera relâché par l’appui sur la détente. Par exemple si l’accroche est trop longue , la course de détente sera longue et le marteau peut ne pas avoir le temps de frapper la valve avant que le RAM soit réactivé. Si l’accroche est trop courte, il est possible que le sear de détente ne puisse pas maintenir en arrière le marteau.
* Pour régler l’accroche, enlevez la culasse. Gardez le cocking rod en place. En tirant, poussant le cocking rod, insérez une clé allen 1/8 dans le trou jusqu’à trouvez l’endroit où elle accrochera une vis. Visez pour allonger l’accroche et dévissez pour la raccourcir.
* Plus l’accroche sera courte, plus le marteau sera relâché tôt dans le cycle de tir.
* Plus elle sera longue, plus le marteau sera relâché tard dans le cycle de tir.
* Vérifiez une première fois votre réglage en tirant sur le cocking rod, pour voir si le marteau reste en position reculée. Dans le cas contraire l’accroche est trop courte.
* Appuyez alors sur la détente pour voir si le marteau est relâché. Dans le cas contraire l’accroche est trop longue.
* A présent enlevez la clé Allen et chargez le marqueur. Appuyez sur la détente à fond et notez le moment où le marteau est relâché. Si votre réglage est bon ce moment devrait se situer dans le premier quart ou le premier tiers de la course totale de la détente.


2. Le bloc arrière

Enlevez le cocking rod et la culasse. Vous devez pouvoir tourner librement le bloc arrière si votre marqueur n’est pas équipé d’un antitamp. Dans le cas contraire retirez l’antitamp.
* Vérifiez que la connection entre la tige de réarmement et le RAM ne heurte pas le corps du RAM. Ajustez si besoin, et éventuellement verrouillez le réglage avec un tour de téflon, ou une pointe de loctite bleue. La courbure de la tige de réarmement doit être tournée vers le corps.
* Positionnez le bloc arrière de façon à ce que la culasse puisse entrer dans le corps. Actionnez manuellement le mécanisme, comme si le RAM le faisait. Si le bloc touche le corps avec un bruit métallique, il est trop près. Dévissez le un peu et recommencez. Vous pouvez glissez une feuille de papier entre le bloc arrière et le corps si votre réglage est bon.

Ce réglage positionne la culasse exactement au dessus de la valve lors du tir. Il diminue les contraintes sur le corps et sur le RAM, rend votre cocker plus silencieux.

Remettez en place la culasse et revissez le cocking rod.

3. Le cocking rod

La partie arrière du cocking rod (tête) est mobile, la position de la tête du cocking rod va déterminer de combien la culasse recule et quelle sera la course restante après que l’accroche de marteau ait dépassé le sear de détente.
* Assurez vous que le cocking rod est bien vissé sur le marteau. Pour éviter que le cocking rod se désolidarise du marteau vous pouvez ajouter du téflon sur le pas de vis. N’utilisez pas ici de loctite, le cocking rod doit pouvoir s’enlever facilement pour permettre le réglage de vélocité.  
* La culasse doit à peine affleurer le bord du feed lorsqu’elle est en position reculée pour permettre aux billes de descendre librement. Assurez vous que ce réglage permette une bonne accroche de marteau.
* Si la tête est trop loin (cocking rod trop long) la culasse ne reculera pas assez et les billes ne descendront pas bien, ou pas du tout.
* Si la tête est trop près (cocking rod trop court), le marteau reculera trop tôt.

4. La 3 voies

Avant de s’attaquer à la 3 voies, récapitulons : le marteau est relâché au premier tiers de la course de détente, le bloc arrière ne touche pas le corps, le cocking rod permet une bonne accroche de marteau ainsi qu’un bon recul de la culasse. Si c’est le cas pour vous, continuons J

C’est la partie la plus fastidieuse du réglage de l’Autococker. Vous verrez tout à l’heure que ce n’était pas si difficile que ça !

La 3 voies se règle en vissant ou en dévissant la bague de la tige en L, pour rallonger ou raccourcir la tige.

Si vous rallongez la tige en L, la phase où le marqueur rechargera apparaîtra plus tôt dans le cycle de tir, et inversement si vous la raccourcissez.

Ce réglage doit se faire en s’assurant qu’il n’y a pas de « blowback » pendant le tir (remontée d’air dans le feed, qui provoque ralentissements et casse de billes). Le délai entre le tir et le rechargement doit être suffisamment long (mais pas trop !) pour éviter ce phénomène.

Pour tester le blowback, mettez une bille dans le feed (ou un bouchon de canon si vous ne pouvez pas tirer de billes), placez un papier très fin (une épaisseur de papier kleenex par exemple) et tirez une fois. Si le papier se soulève, il y a du blowback.

Le réglage de la 3 voies se fait sur le coté droit du marqueur. Vous allez voir une pièce (appelée actuator rod) où se rejoignent deux tiges, fixées par deux vis. Si vous retirez la vis de devant, la tige de 3 voies sera désolidarisée de l’actuator. Vous remarquez une encoche dans la tige de 3 voies. C’est à cet endroit que la vis doit être placée.

C’est la vis arrière qui va permettre de modifier le réglage. Une fois desserrée, vous pourrez alors faire tourner l’actuator sur son axe. Tournez le de bas en haut pour raccourcir la tige en L et de haut en bas pour la rallonger.
* Si le bloc arrière recule avant le départ du coup, rallongez la tige en L.
* Le RAM doit être activé (bloc arrière en position avancée) dès que le marqueur est mis sous pression.Refaites le réglage si ce n’est pas le cas.
* Si la tige en L est trop courte vous aurez du blowback.
* Si elle est trop longue le RAM ne pourra pas être activé lorsque que vous appuierez sur la détente.Parfois le marqueur tirera deux billes, le sear de détente n’ayant pas eu le temps de retenir l’accroche de marteau avant que le RAM ne soit désactivé (avancée du bloc arrière).  


5. Réglages avancés

Les instructions ci-dessus sont les bases du réglage de l’autococker. Si vous voulez raccourcir votre détente, c’est par ici que ça se passe !
Pour avoir une détente plus courte, il faut rapprocher le tir du réarmement dans le cycle de tir de votre marqueur, mais pas trop, sinon vous aurez du blowback.
* Divisez votre course de détente en 5 parties égales.
* Aux 2/5 le sear doit relâcher le marteau (tir).
* Aux 4/5 le marqueur réarme.

Si vous parvenez à un réglage idéal, votre cocker va littéralement aspirer les billes (l’inverse du blowback en fait). C’est possible lorsque le tir et le réarmement sont si proches que l’air qui a servi au tir aspire la bille vers le bas. Ce réglage demande du temps, et un peu d’expérience. Mais surtout de la patience. Réglez au quart, voire au huitième de tour, sinon le blowback sera de la partie !

6. Derniers réglages

Il va certainement vous falloir régler votre vélocité, soit par le ressort ou par la pression du régulateur.

Consultez nos articles intitulés « Sweet spotting » et « Réglage de vélocité » qui sont à votre disposition sur le
site.

-------------------------------------------------------

Sweet Spotting

Ce réglage vous permettra d'établir un équilibre entre votre pression de service et l'effort fourni par
le ressort marteau de votre Autococker.

Matériel nécessaire : un chrony, une clé Allen 3/16.

A l'aide de la clé Allen 3/16, tournez la vis de réglage du régulateur poignée dans le sens des aiguilles d'une montre afin de de porter la pression de service à son minimum.

Au niveau du bloc arrière du lanceur, placez le réglage de vélocité du marteau à deux tours de clé de la position la plus dévissée possible.

Augmentez la pression TRES lentement tout en tirant au-dessus du chrony, 5 billes pour chaque action sur la vis, pour établir une moyenne de vélocité à cette pression.

Continuez jusqu’au moment où toute augmentation de pression aura comme conséquence une diminution de vélocité. Ce point change pour chaque marqueur et est la pression la plus efficace pour votre ensemble valve/ressorts, ce phénomène est dû à la surpression qui fait fermer la valve prématurément.

Quand la vitesse chute, commencez à abaisser la pression, encore plus lentement que précédemment, la vélocité doit remonter légèrement.

Abaissez la pression très lentement, millimètre par millimètre jusqu’à pouvoir localiser précisément le point où la vélocité recommence à baisser.


Votre régulateur est à présent reglé au mieux.

Si nécessaire, ajustez la vélocité avec le ressort de marteau pour atteindre la valeur qui vous convient.

-------------------------------------------------------

Réglage de vélocité

Ce chapitre vous permettra de régler la vitesse d'expulsion des billes de votre lanceur.

Matériel nécessaire : un chrony ( sans blague…), une clé Allen 3/16.

Un passage au chrony vous indique que votre cocker tire trop fort, ou pas assez.

1ère Méthode :

Dévissez le cocking rod de l'arrière du marqueur, et insérez une clé Allen 3/16 dans le trou.

Tournez dans le sens des aiguilles d'une montre pour augmenter la vélocité, en sens inverse pour la diminuer. (Pas besoin de faire plusieurs tours, en général un demi ou un quart de tour suffisent.)

Réinstallez le cocking rod en le vissant à fond, repassez au chrony et recommencez l’opération si nécessaire.

2ème méthode :

Enlevez le cocking rod de l'arrière du marqueur, et insérez une clé Allen 3/16 dans le trou.

Tournez dans le sens des aiguilles d'une montre pour augmenter la vélocité, mettez la à fond.

Remontez le cocking rod et passez au chrony. Il va falloir diminuer la pression du régulateur poignée.

Si votre régulateur poignée est équipé d’un réglage externe, il vous suffit de dévisser la vis située sous le régulateur. Si le réglage est interne, dévissez le coude et le flexible et faites de même.

Voilà vous pouvez lancer vos billes à une vitesse acceptable, ni trop faible, ni trop forte : 260/270 FPS pour le
loisir, 285/295 FPS pour la compétition.

sysy
expert
expert

Messages : 144
Date d'inscription : 10/08/2014
Age : 37
Localisation : Yvelines

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réglages Cocker - Merci les palatinti

Message par Hades le Lun 11 Aoû - 20:22

Loin de moi l'idée de vouloir critiquer mais tu aurais du poster dans la section documentation et je trouve que cela manque un peus de photo mais jolie boulot de ta part merci pour le temps passer
avatar
Hades
expert
expert

Messages : 295
Date d'inscription : 23/06/2014
Age : 24
Localisation : Somme

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réglages Cocker - Merci les palatinti

Message par sysy le Lun 11 Aoû - 20:27

Tu peux critiquer, ce n'est pas de moi ^^

Je n'avais pas vu que la section documentation avait été créée Very Happy
Mais un gentil admin pourra déplacer mon post.

Je suis d'accord, cette doc ne comporta pas beaucoup de photos. J'ai une documentation sur le démontage complet qui est beaucoup plus fournie.

sysy
expert
expert

Messages : 144
Date d'inscription : 10/08/2014
Age : 37
Localisation : Yvelines

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réglages Cocker - Merci les palatinti

Message par Hades le Lun 11 Aoû - 20:30

ta doc est en français ou en anglais ?
avatar
Hades
expert
expert

Messages : 295
Date d'inscription : 23/06/2014
Age : 24
Localisation : Somme

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réglages Cocker - Merci les palatinti

Message par sysy le Lun 11 Aoû - 20:43

Français Wink

Comme le reste des docs.

J'ai récupéré ça quand avec mon frère on remettait en fonction un vieux cocker. Il s'agit de docs réalisées par une ancienne équipe corse : les palatinti.

A première vue, ils avaient une section documentations techniques assez sympa mais le site est fermé depuis longtemps. Si tu fais une recherche "palatinti entretien" sur Google, tu trouves plein références de liens (morts) vers leur site.

sysy
expert
expert

Messages : 144
Date d'inscription : 10/08/2014
Age : 37
Localisation : Yvelines

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réglages Cocker - Merci les palatinti

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum